Altdorfer Albrecht

Altdorfer Albrecht

Altdorfer, Albrecht (v. 1480-1538), peintre, architecte et graveur allemand, dont l’œuvre se caractérise par l’importance accordée à l’étude des paysages, qui constituent souvent le sujet principal de ses tableaux.

En 1505, Altdorfer devint citoyen de Ratisbonne, en Allemagne, où il passa la plus grande partie de sa vie ; il fut nommé architecte de la ville en 1526 et occupa par la suite une place importante au sein du conseil municipal.

Formé auprès de son père, il subit l’influence d’Albrecht Dürer et de Lucas Cranach. Dès 1511, il voyagea à travers l’Autriche et réalisa de nombreuses gravures ainsi que des dessins évoquant les paysages du Danube. La production d’Altdorfer est axée avant tout sur la réalisation de paysages au sein desquels les personnages n’occupent souvent qu’une place de moindre importance comme dans Saint Georges(1510, Alte Pinakothek, Munich) où la figure du saint se perd au milieu d’une végétation luxuriante et impénétrable ; l’artiste privilégia également les jeux de lumière (éclairages lunaires) qui semblent parfois irréels et contribuent à donner une dimension fantastique à ses tableaux.

L’un des chefs-d’œuvre d’Altdorfer est le retable du monastère de Saint-Florian à Enns, en Autriche (1518), qui comprend de nombreuses scènes nocturnes.

Un autre de ses tableaux majeurs est la grande toile intitulée la Bataille d’Alexandre (1528, Alte Pinakothek, Munich), exécutée pour Guillaume de Bavière, où l’on peut voir, depuis un point d’observation élevé, face à un crépuscule incandescent, un grand nombre de petits personnages formant une masse mouvante ; ce morceau de bravoure témoigne du talent d’Altdorfer qui maîtrisait parfaitement l’exécution de dessins à petite échelle. Cette foule de personnages prend place au cœur d’un paysage grandiose, tourmenté et rocailleux, peuplé d’architectures et de ruines.

Parmi ses toiles célèbres figurent Repos pendant la fuite en Égypte (1510), la Nativité (1512) et la Mendicité assise sur la Vanité (1531). Toutes ces œuvres sont conservées au musée de Berlin.

Altdorfer pratiqua également la gravure sur bois et sur cuivre, son œuvre gravé comprenant notamment une extraordinaire série de neuf paysages et un ensemble de quarante pièces intitulé Chute et rédemption de l’homme.

Altdorfer fut le plus grand maître de l’école du Danube à laquelle se rattache également le peintre Wolf Huber.