Astérix (personnage BD)

Astérix (personnage BD)

Astérix, personnage de bande dessinée, imaginé en 1959 par René Goscinny et Albert Uderzo. Inséparablement flanqué de son gros copain livreur de menhirs, Obélix (à tel point que le titre de la série semble presque une injustice) et de son chien écologiste Idéfix,

Les personnages de la série

Astérix, petit guerrier gaulois à la moustache blonde et au casque ailé, est né dans l’hebdomadaire Pilote en octobre 1959, sous la plume de René Goscinny (pour le scénario) et d’Albert Uderzo (pour le dessin). Depuis la mort de René Goscinny en 1977, Albert Uderzo poursuit seul les aventures d’Astérix.

Vif, curieux et débrouillard, Astérix parcourt le monde en tous sens, faisant preuve d’une constante ingéniosité, mais n’hésitant pas à utiliser la potion magique du druide Panoramix pour venir à bout d’adversaires généralement plus bêtes que méchants.

Joyeux drille, il n’aspire toutefois qu’à chasser tranquillement le sanglier et à rigoler avec ses copains (le chef Abraracourcix, le vénérable Agecanonix, le marchand de poissons Ordralfabétix, le forgeron Cétautomatix, etc.) autour d’un gigantesque banquet, dont le barde Assurancetourix, à la voix horripilante, est le plus souvent exclu.

Un monument de la bande dessinée

Les aventures humoristiques de ce paisible village d’Armorique résistant héroïquement à l’envahisseur romain (et aux attaques continues des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petitbonum) en 50 av. J.-C. sont publiées en albums aux éditions Dargaud dès 1961 (Astérix le Gaulois) et gagnent immédiatement une popularité qui ne fléchira jamais — jusqu’à prendre des allures de véritable phénomène de société : plus de 300 millions d’exemplaires ont été vendus à travers le monde, dans plus de 100 langues et dialectes.

Le succès d’Astérix a engendré un nombre considérable de produits dérivés : figurines, jeux, vaisselle, etc., et même un parc d’attractions en banlieue parisienne. Parallèlement au succès de la série BD, Astérix est aussi devenu un héros de dessins animés (Astérix le Gaulois, 1967 ; Astérix et Cléopâtre, 1968 ; Astérix et les Indiens, 1995), puis de cinéma. Deux films basés sur des scénarios originaux ont vu le jour :Astérix et Obélix contre César (1998) de Claude Zidi et Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2002) d’Alain Chabat (14,5 millions de spectateurs). Dans les deux films, Astérix est interprété par Christian Clavier et Obélix par Gérard Depardieu.