Aalto Alvar

Aalto Alvar

Aalto, Alvar (1898-1976), architecte, designer et urbaniste finlandais qui sut conjuguer, dans ses constructions et dans son mobilier, un vrai fonctionnalisme à une liberté formelle d’une grande originalité.

Né à Kuortane, Aalto fit ses études à l’école polytechnique d’Helsinki. Ses premières œuvres finlandaises furent l’immeuble du Journal de Turku (1927-1930), remarquable par la finesse des colonnes qui supportent le plancher de la salle de presse, le Sanatorium de Paimio (1929-1933), idéalement situé et pouvant offrir aux malades la technologie médicale la plus avancée, la bibliothèque de Viipuri (1927-1935), le théâtre de Turku (1927) et l’usine d’Oulu (1930-1931).

Pour ces projets comme pour beaucoup d’autres, Aalto et sa femme conçurent également le mobilier et les installations. En 1935, ils fondèrent la société Artek qui, aujourd’hui encore, produit un mobilier moderne et original à destination du grand public.

Aalto connut une reconnaissance internationale grâce au Pavillon finlandais de l’Exposition universelle de Paris en 1937 ; il dessina dans les années qui suivirent la Villa Mairea (1938-1939), construite pour un riche mécène, et le pavillon finlandais du New York World’s Fair (1939), célèbre pour ses cloisons de verre ondulé et son bois moulé.

En 1940, Aalto fut invité aux États-Unis au Massachusetts Institute of Technology où il séjourna huit ans et créa Baker House (1947), une étonnante cité-dortoir au plan tortueux, sise au bord du fleuve Charles.

Aalto revint en Finlande en 1948 pour participer à la reconstruction du pays. Il créa des plans d’aménagement pour les villes de Nynäsham, de Rovaniemi et d’Imatra, réalisa l’opéra d’Essen (1961-1964) en Allemagne et, en France, la maison de Louis Carré à Bazoches-sur-Guyonne (1956-1958).

Publié dans Les Artistes
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...